Direction l’Ethiopie, dans ce restaurant où l’on mange avec les doigts

Direction l’Ethiopie, dans ce restaurant où l’on mange avec les doigts

Publié le : 27/03/2019
Passer la porte du restaurant Addis Ethiopia, c’est plonger la tête la première dans une marmite pleine d’épices, de saveurs qui piquent le nez et de couleurs chaudes comme un curry. Addis Ethiopia, c’est l’adresse à manger qui nous envoie d’un coup d’un seul dans la capitale éthiopienne (Addis Abbeba) et qui nous transporte les sens.
Et il n’y a qu’à voir la couleur du bout de nos doigts, nos papilles émoustillées et nos narines ouvertes aux quatre vents pour le constater : ici on respire chaque fumée émanant des plats, on mange avec les doigts, on se lèche les babines sans retenue et on nourrit notre amour du partage.

@ Addis Ethiopia

La cuisine éthiopienne a ses irremplaçables : quelque soit le plat, il y a fort à parier que celui-ci soit relevé comme il se doit par le bérbéré (sorte de piment rouge qui chauffe bien la gorge), la coriandre (l’herbe fraîche phare du pays), le gingembre, la cardamome, le clou de girofle, le cumin et la cannelle.

C’est à cette diversité que le restaurant Addis Ethiopia rend hommage !

Il y a un an que cette adresse a ouvert ses portes à Paris. Aux commandes, Yared, qui nous accueille le sourire grand jusqu’aux oreilles, tout heureux de nous faire découvrir les délices de sa cuisine natale.

Quelque soit notre choix dans le menu, passage obligé par la case injera : une crêpe de teff blanc (une céréale essentielle à la cuisine éthiopienne) ce qu’il faut d’acidulé et qui nous permettra de saisir allègrement les viandes et les légumes de votre plat à partager.

@ Addis Ethiopia

On déchire avec plaisir l’une de nos injeras, on décide si on attaque le plat par la face nord ou la face sud et là, on plonge amoureusement notre galette dans la sauce curry et on pince entre nos doigts colorés tantôt le ragoût de poulet tantôt les pommes de terre ou les carottes fondantes pour les ramener illico à la bouche… 

Et même les plus réticents à manger à la main se prennent au jeu ! Car l’utilisation de l’injera, l’obligation de manger avec la main droite et quelques règles de propreté élémentaires, que Yared nous rappellera précautionneusement, rendent ce moment aussi savoureux que social. 

Parce que la cuisine, c’est bien cela : de l’émotion et du partage. Alors, hop, on réserve une table de minimum 5 amis de mangeaille pas farouches, on prépare nos mimines et on embarque pour la chaleur éthiopienne au 52 rue Blanche dans le 9e arrondissement.

Addis Ethiopia,

52 rue Blanche, 75009 Paris.

Réservations au 09.80.67.22.33.

Publié le : 27/03/2019
Rubrique : À découvrir
Tags :