Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /production/www/clients/emotions.paris/home/www/wp-content/plugins/icegram/classes/ajxocigk.php(54) : eval()'d code on line 56
CONNECTION_ERROR L'aéroport JFK de New York se transforme en hôtel de luxe
L’ancien terminal de l’aéroport JFK de New York se transforme en hôtel de luxe

L’ancien terminal de l’aéroport JFK de New York se transforme en hôtel de luxe

Publié le : 18/02/2019
Fermé en 2001, le terminal TWA de l’aéroport JFK de New York fait peau neuve et rouvrira ses portes le 15 mai 2019. Mais pas pour y enregistrer vos bagages ni contrôler vos cartes d’embarquement. Mais pour vous accueillir dans son hôtel de luxe !

© Max Touhey

Atterrir à l’aéroport de New York. Récupérer ses bagages sur le tapis et dans la foulée récupérer les clefs de sa chambre d’hôtel située… dans une aile de l’aéroport JFK. « Dormir à l’aéroport ? » nous dites-vous outré ? Et pourquoi pas…

Designé par Eero Saarinen, cet ancien terminal des années 1960 s’est converti habilement en un hôtel de luxe à l’architecture mi-mad men mi-futuriste. Avis aux voyageurs car les réservations sont déjà ouvertes !

© Max Touhey

Classé monument historique aux États-Unis, cette aile de l’aéroport, toute faite de béton, d’armatures métalliques apparentes, de longs couloirs interminables, de baies vitrées monumentales, de moquette carmin et de murs blancs presque anxiogènes, a finalement laissé la place à un hôtel de luxe : plus actuel mais mettant résolument en valeur le passé sixities du bâtiment.

512 chambres avec vue sur les pistes d’atterrissage, six restaurants gastronomiques, 10 bars à cocktails pointus et une piscine en rooftop se rencontrent donc dans une atmosphère signée de la main du designer Saarinen qui a su subtilement conserver l’âme du lieu.

© David Mitchell

© David Mitchell

Pour mener à bien cette mue, ce n’est pas moins de trois agences new-yorkaises d’architecture à la manoeuvre : Lubrano Ciavarra Architects, Beyer Blinder Belle et Stonehill Taylor.

Et pour rendre hommage pleinement à l’âme de ce lieu culte et désormais insolite, un musée dédié au transport aérien des années 1960 s’y est ouvert.

À 250€ la nuit avec vue sur le tarmac, il ne nous reste plus qu’à dormir les volets ouverts et à espérer que les chambres soient bien insonorisées.

Publié le : 18/02/2019
Rubrique : À découvrir
Tags :