Jean Imbert ouvre un restaurant avec sa grand-mère

Jean Imbert ouvre un restaurant avec sa grand-mère

Publié le : 26/03/2019

Quand il n’est pas en compagnie de Pharell Williams avec qui il a ouvert un restaurant à Miami, Jean Imbert est avec sa grand-mère de 92 ans. En pleine carrière flamboyante, de Top Chef aux adresses étoilées, Jean Imbert n’a jamais oublié les origines de sa passion et souhaite aujourd’hui revenir à l’essentiel : la cuisine de son enfance. Pour notre plus grand plaisir il ouvre donc ce mois-ci sa nouvelle adresse Mamie en collaboration avec… sa mamie adorée !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par jeanimbert (@jeanimbert) le


Jean Imbert ouvre, au 35 bis de la rue Jean-de-la-Fontaine dans le 16e arrondissement, un nouveau chapitre, plus intimiste, de sa carrière.

En lieu et place de son premier établissement L’Acajou, ouvert à seulement 22 ans, le chef y développera désormais une cuisine de « rituels du dimanche dans la maison familiale ». Comprenez : des plats de terroirs, authentiques, sans « chichi-pompons » (c’est lui qui le dit !) et à partager, comme à la maison.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par jeanimbert (@jeanimbert) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par jeanimbert (@jeanimbert) le

« Il y a quelques mois, je me suis demandé comment faire évoluer ce lieu. Et puis, la décision de monter un restaurant avec ma grand-mère s’est imposée. Et j’ai foncé. »

Jean Imbert pour Le Parisien

Cette culture du partage et des plats familiaux généreux, il la tient justement de sa grand-mère et de ses souvenirs passés avec elle à L’Haÿ-les-Roses, dans le Val-de-Marne, en compagnie de la peccadille de 12 autres petits-enfants !

Une joyeuse fratrie dont les ventres sur pattes criaient famines et qui se nourrissaient à coups de léchages de babines et d’assiettes. Et déjà là, le petit prodige des marmites impressionnait son aïeule amusée et ses acolytes d’enfance régalés. Œufs mimosas, blanquettes, tartes aux fruits… aucune recette n’y coupait et tout était, déjà, délicieux.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par jeanimbert (@jeanimbert) le

Après avoir écumé et construit sa carrière au coeur de la gastronomie apprêtée et VIP des grands établissements, il fait aujourd’hui un virage back to basic«C’est super moderne de manger des vieilles choses !» confie-t-il au journal Le Parisien.

L’idée lui vient un matin et devient très vite une évidence : ouvrir une adresse avec sa grand-mère et y concocter des plats de son enfance. En 2019, le projet voit le jour. Depuis le 15 mars, ce duo de chefs inter-générationnel, aussi surprenant que réjouissant, régale les parisiens en toute simplicité et authenticité.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par jeanimbert (@jeanimbert) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par jeanimbert (@jeanimbert) le

« Jean nous préparait des œufs mimosas tellement bons et si bien présentés, il n’avait que 12 ans. »

 

Et ne vous y méprenez pas. Malgré son âge, cette petite boule d’énergie au regard tendre tient la baraque ! Du haut de ses années, chaque matin, elle passe au détecteur à saveurs tous les plats présentés à la carte (élaborés à partir de ses recettes !).

Cela donne, entre autres réjouissances, une blanquette de veau aux carottes caramélisées à se rouler par terre de caprice, une terrine de foies digne des plus grandes ripailles familiales et une mousse au chocolat tout droit sortie d’une après-midi d’enfance à jouer dans le jardin.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par jeanimbert (@jeanimbert) le

Mais le chef, habitué à l’excellence, n’a pu s’empêcher d’ajouter à sa nouvelle adresse une pincée d’étoiles (et on ne l’en blâmera pas) : pour les pâtisseries, ce dernier a fait appel à son ami génie Cédric Grolet. Quand il ne sera pas au Meurice, « le meilleur pâtissier de restaurant du monde » officiera donc chez Mamie.

On vous le disait, c’est certainement l’adresse gourmande la plus régressive du mois !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par jeanimbert (@jeanimbert) le

« Mamie par Jean Imbert », 35 bis, rue Jean-de la-Fontaine, 75016 Paris. Tél. : 01.42.88.04.47.

Fermé samedi midi et dimanche.

Horaires : 12 heures-14h30 et 20 heures-22h30. 

Publié le : 26/03/2019
Rubrique : À découvrir
Tags :