Mancuso : le café des audiophiles

Mancuso : le café des audiophiles

Publié le : 16/01/2019
La saison est à la chaleur. Celle des doudounes. Celle du café chaud sorti du percolateur. Celle de la musique aussi. Et bien qu’à cela ne tienne ! Trois passionnés de musique et de disques ont décidé de créer le hot spot de l’année : Le Mancuso, le premier café audiophile français.

Crédits photo : Mancuso

Ici, pas de mix mais seulement un son “sorti du studio”, impeccable et écouté sur vinyles.

Accompagné d’un verre de vin ou d’un brunch dominical, on vit une expérience d’écoute exceptionnelle, grâce à l’installation d’un sound system haut de gamme (plafond acoustique, consoles platines en bois, …) et à la participation d’acteurs phares de la scène musicale bordelaise.

Loin de se concevoir comme une piste de danse, ici, l’écoute attentive est le coeur des rencontres et des échanges.

Crédits photo : Mancuso

Crédits photo : Mancuso

À la fois lieu de vie, studio d’écoute et d’enregistrement, Le Mancuso se veut un hommage aux soirées new-yorkaises des années 1970 organisées par David Mancuso (décédé en 2016), pape américain du son, où étaient présentées les pépites musicales d’alors dans une ambiance puriste et décontractée.

Crédits photo : Mancuso

Crédits photo : Mancuso

Pour prolonger cette expérience sonore, le disquaire pointu Oto Disques a même posé ses caisses de vinyles dans la salle principale du café. Sélectionnés avec soin, les disques qui y sont vendus balayent à la fois les grandes références disco, funk ou boogie, les secondes mains rares et les morceaux expérimentaux.

Chaque semaine, Le Mancuso convie aussi des collectionneurs aguerris à s’emparer des platines et à faire découvrir aux clients des sons inédits dans un cadre bon-enfant et passionné.

 

Crédits photo : Mancuso

Crédits photo : Mancuso

Crédits photo : Mancuso

Mais les oreilles ne sont pas les seules à se régaler. Nos papilles prennent aussi leur dose de décibels.

Plats à partager et cuisine fraîche d’inspiration anglo-saxone sont joyeusement accompagnés de bières crafts, de vins natures, de cocktails d’auteurs et de cafés de qualité.

Chut… on écoute du James Brown au ceviche de lieu noir…

Publié le : 16/01/2019
Rubrique : À découvrir
Tags :