Paris speakeasy : le mystère des bars cachés

Paris speakeasy : le mystère des bars cachés

Publié le : 10/06/2017
Parlons tout haut des lieux où l’on parle tout bas… Hérité de la Prohibition, le speakeasy (pour « murmurer » en anglais) est un bar clandestin qui nous offre, le temps d’une soirée, un voyage dans l’ivresse des années 20. Longues banquettes, cigares, alcools vieillis et Martini… Malgré une touche parisienne en plus, le concept reste inchangé : impossible de tomber sur ces lieux atypiques « par hasard », il faut être dans la confidence d’un initié pour en trouver les portes dérobées… Rien que pour vous, voilà notre carnet d’adresse personnel.
moonshier-speakeasy

Le Moonshiner

Après avoir traversé la pizzeria Da Vito et avoir ouvert les lourdes portes de la chambre froide, nous voilà plongés dans l’univers feutré du Moonshiner. Barmen à l’image des années 20, odeur de whisky, vieux tourne-disque et canapés en cuir… Un aperçu de prohibition qui vaut le détour.

5, rue Sedaine – 75011 Paris

 

gentlemen1919-speakeasy-bar-paris

Gentlemen 1919

Unir barbe et bar ? L’idée paraît surprenante mais c’est bien le cocktail explosif du Gentlemen 1919. C’est au fond d’une barbière virile et luxueuse que vous trouverez la porte de son bar très gentlemen only. Là, vous attend une pièce toute boisée communiquant avec un grand fumoir, où on s’installe pour siroter un Manhattan après s’être fait tailler la moustache.

11, rue Jean Mermoz – 75008 Paris

 

La Mezcaleria

« No sabes lo que sucede cuando llegadas ». Effectivement comment savoir ce que l’on va découvrir en franchissant la porte bleue flashy de l’hôtel 1K. C’est dans une ambiance mexicaine délirante totalement à l’abri des regards que s’épanouit la Mezcaleria. Plafonnier excentrique, couleurs vives, grande variété de Mezcal… Tout dans ce speakeasy, nous rappelle l’âme du Mexique traditionnel.

13, boulevard du temple – 75003 Paris

 

speakeasy-ballroom

Le Ballroom du Beefclub 

Avant d’atteindre ces lourds fauteuils de velours rouges, il faut ouvrir une porte noire dérobée, descendre un escalier métallique puis traverser un couloir sombre et étroit. Nous voilà sous le restaurant le Beef club, dans un bar caché de la capitale où la prohibition semble régner dans chaque détail, des plafonds sculptés à l’imposant bar tout en boiserie. On adore cette création signée par la team de l’Experimental Cocktail Club.

58, rue Jean Jacques Rousseau – 75001 Paris

 

Le Golden Promise

Impossible d’oublier ce temple du whisky caché au sous-sol de la Maison du Saké. Le Golden Promise recense plus de 200 whiskys à déguster dans une cave voutée, mais aussi une salle collector pour les grands passionnés, qui regroupe 800 nectars rares à savourer au verre ou à la bouteille.

11, rue Tiquetonne – 75002 Paris

 

Le Little Red Door

Une petite porte rouge qui cache bien des secrets. A l’intérieur, le temps semble s’être arrêté. Les murs en briques et les chaises en velours nous donnent envie de nous éterniser. Pas étonnant que ce speakeasy figure dans le dernier classement des 50 meilleurs bars à cocktails du monde (Drinks international).

60, rue Charlot – 75003 Paris

Publié le : 10/06/2017
Rubrique : À découvrir