Under : le premier restaurant sous-marin d’Europe est devenu réalité

Under : le premier restaurant sous-marin d’Europe est devenu réalité

Publié le : 25/03/2019
A moins d’être un habitant de l’Atlantide, manger sous l’eau nous paraissait jusqu’ici physiquement impossible. On nous en avait pourtant bien murmuré l’idée à l’oreille mais le projet restait encore utopique. Jusque cette semaine où le premier restaurant gastronomique perdu au milieu des eaux de la côte norvégienne a bel et bien ouvert : « Under ».

Là où les tempêtes nordiques caressent frénétiquement la surface de la mer, dans les eaux profondément bleues et riches d’espèces marines endémiques, au point le plus méridional de la Norvège, s’est ouvert cette semaine le premier restaurant sous-marin. Une première en Europe.

© Inger Marie Grini/Bo Bedre Norge

En norvégien, « under » signifie tout à la fois l’envers, le dessous des choses mais aussi le questionnement, l’interrogation. Ouvert depuis seulement quelques jours, le projet Under a posé ses valises à Lindesnes, une petite ville du sud de la Norvège qui regarde le Danemark droit dans les yeux.

Conçu par le cabinet de designer Snøhetta, ce premier restaurant sous-marin ne fait pas que nourrir les estomacs affamés d’embruns des 40 convives triés sur le volet. Il nourrit leur soif d’aventure et de nature en questionnant notre rapport à la nature et en ouvrant le regard sur la vie des fonds marins du grand nord. Un projet qui nous fait d’ailleurs penser au restaurant Zauo où l’on apprend à pêcher soi-même son poisson et à en respecter la chair ou encore le projet Nemo’s garden de culture de basilic sous l’eau.

© Ivar Kvaal

À demi immergé dans la mer glaciale du Nord, le bâtiment à des allures de bunker : ce monolithe de 34 mètres de long prend racine sur la falaise escarpée du littoral et casse la surface de l’eau pour reposer directement sur le fond marin à cinq mètre de profondeur. L’intégration paysagère de ce premier restaurant sous-marin s’est voulue parfaite et pérenne. La rugosité de la coquille de béton d’Under permettra, à la manière d’un récif naturel, à toute la vie marine de s’abriter, s’accrocher, habiter et nidifier.

Sa structure résistera à la pression et aux chocs assenés par la mer rude et givrée. L’immense baie vitrée de 11 mètre de long, comme un périscope englouti, ouvre le regard des gourmets sur ce monde marin mi-poétique mi-inquiétant de silence et nous lie à la faune sauvage, là, juste derrière la vitre.

© Ivar Kvaal

© Inger Marie Grini/Bo Bedre Norge

« Under remet en question ce qui détermine l’emplacement physique d’une personne dans son environnement. Dans ce bâtiment, vous pouvez vous retrouver sous l’eau, sur les fonds marins, entre terre et mer. Cela vous offrira de nouvelles perspectives et de nouvelles façons de voir le monde, tant au-delà que sous la ligne de flottaison. »

Snøhetta, Kjetil Trædal Thorsen

© Inger Marie Grini/Bo Bedre Norge

© Ivar Kvaal

En poussant la porte d’Under, la contraction des muscles pour résister aux vents et au froid scandinaves laissent la place à la chaleur, à la douceur et à la flottaison des corps. Ici, la décoration intérieure navigue entre des nuances de bleus, de verts, d’orangers et de clairs-obscurs, comme pour rappeler les eaux léchées par les rayons du soleil. Tout y est arrondi et en volutes… Le plafond se la joue vague, les luminaires ont des airs de coquillages nacrés et les assises figurent des coraux pastels. Le plafond en velours est comme un coucher de soleil tombant dans l’océan.

Et c’est dans ce cadre hors du temps et à travers ce projet à la fois architectural et biologique que s’inscrit l’ambition culinaire du chef de l’établissement. 

Le chef Nicolai Ellitsgaard (du célèbre restaurant Måltid à Kristiansand) et sa brigade rompue aux étoilés, travaillent ainsi en dialogue régulier avec les biologistes en résidence pour comprendre comment et quand profiter des ressources naturelles de la mer de la manière la plus durable qui soit. Il en ressort des assiettes brutes est essentielles. La mer faite plat.

© Ivar Kvaal

© Stian Broch

Élément central de l’expérience d’Under : le centre de recherche marine abrité par le bâtiment. Le restaurant accueillera en effet régulièrement des équipes de recherche internationales et interdisciplinaires d’étudiants en biologie marine. L’objectif de ces travaux universitaires sera de recueillir un maximum de données permettant de modéliser de futurs outils de suivi des espèces marines ; créant ainsi de nouvelles perspectives de gestion des ressources naturelles marines.

En mettant l’accent sur la coexistence de la vie sur terre et dans les mers, le projet Under propose une nouvelle façon de comprendre notre relation à notre environnement ; au-dessus de la surface et sous l’eau. Et la Norvège n’en est pas à son coup d’essai. Cette terre scandinave abrite de nombreux projets architecturaux connectés à l’environnement tel que le sauna Soria Moria, perdu au coeur d’un lac norvégien.

© Stian Broch

© Inger Marie Grini/Bo Bedre Norge

© Ivar Kvaal

Publié le : 25/03/2019
Rubrique : À découvrir
Tags :