Vous allez aimer vivre dans les magnifiques villes du futur de l’architecte Vincent Callebaut

Vous allez aimer vivre dans les magnifiques villes du futur de l’architecte Vincent Callebaut

Publié le : 07/11/2017
A quoi ressembleront les villes de demain ? C’est à cette question que tente de répondre Vincent Callebaut. Avec ses nombreux projets de villes denses, vertes et connectées, cet architecte futuriste propose des nouveaux modèles urbains pour répondre aux besoins de la planète. Une démarche ambitieuse et prometteuse dont on ne se lasse pas d’admirer les plans.

Inspirés par les formes de la nature (libellule, molécule d’ADN, méduse, galet, chrysalide…), les bâtiments spectaculaires et visionnaires de Vincent Callebaut semblent tout droit sortis d’un film de science-fiction. Et pourtant, cet architecte belge basé en France compte bien faire du rêve une réalité.

Vincent Callebaut © William Beaucardet

L’architecture bionique

L’objectif de ses projets aussi ambitieux que futuristes ? Réintroduire la biodiversité dans la ville. Les nouvelles contraintes dues au dérèglement climatique et à l’explosion démographique ont conduit Vincent Callebaut à imaginer une nouvelle organisation urbaine.

Aerquarea, Rio De Janeiro (Brésil) © VINCENT CALLEBAUT ARCHTECTURES

Pour cela il défend un concept qu’il a baptisé « l’archibiotique », une architecture qui utilise les biotechnologies. Pour lui, notre futur urbain s’imagine avec des tours végétales, des terrasses agricoles verdoyantes et des forêts citadines.

Des projets dans le monde entier

Vincent Callebaut commence à se faire un nom dans le monde de l’architecture en 2010, lors de l’exposition universelle de Shanghai. Il y dévoile alors un projet de taille pour le quartier de Manhattan à New York : Dragonfly, une immense tour éco-responsable abritant à parts égales des logements, des bureaux… Et un verger !

Dragonfly, New York (Etats-Unis) © VINCENT CALLEBAUT ARCHTECTURES

 

Asian Cairns, Shenzhen (Chine) © VINCENT CALLEBAUT ARCHTECTURES

Mais Vincent Callebaut a également de nombreux projets pour le pays dans lequel il vit. Arbres, éoliennes, tours lumineuses, fermes flottantes sur la Seine à Paris… L’architecte belge a des idées plein la tête pour faire de Paris ou de Monaco des villes plus vertes et connectées.

Parmi ses idées les plus folles, l’architecte futuriste a repensé la tour Montparnasse en recouvrant sa façade d’algues vertes (capables de se nourrir de déchets pour produire de l’énergie) pour y installer des bioréacteurs.

Paris 2050 (France) © VINCENT CALLEBAUT ARCHTECTURES

 

Paris 2050 © VINCENT CALLEBAUT ARCHTECTURES

Malheureusement en France, ses idées novatrices sont encore perçues comme une utopie… Alors comme la Terre est recouverte à 70% par les océans, ce visionnaire se réfugie sur les eaux et imagine des bulles flottantes. Surnommées « grattes-mer », elles pourraient accueillir aussi bien des habitations que des terres agricoles.

Lilypad, Monaco (France) © VINCENT CALLEBAUT ARCHTECTURES

 

Lilypad, Monaco (France) © VINCENT CALLEBAUT ARCHTECTURES

Du premier croquis à la premièr pierre

C’est dans les pays émergents alliant taux de croissance économique élevé et boom démographique que l’architecte belge rencontre le plus de succès. En Asie, plusieurs entrepreneurs placent beaucoup d’espoir en Vincent Callebaut. Taïwan a d’ailleurs déjà entamé la construction de l’un de ses bâtiments qui devrait voir le jour d’ici 2018.

Tour Tao Zhu Yin Yuan, Taipei (Taiwan) © VINCENT CALLEBAUT ARCHTECTURES

 

La tour Tao Zhu Yin Yuan en construction, Taipei (Taiwan)

Baptisée Tao Zhu Yin Yuan et située en plein cœur de Taipei, la tour en spirale de l’architecte belge s’inspire d’une molécule d’ADN. Haute de 120 mètres, elle comprendra 45 000 m2 de logements et abritera 23 000 plantes et arbres répartis sur plusieurs balcons-jardins qui pourront absorber jusqu’à 135 tonnes de CO2 chaque année.

Il ne nous reste plus qu’à espérer que les pays européens ne campent pas sur leurs positions et envisagent, eux aussi, d’accueillir les villes bioniques de Vincent Callebaut dans les prochaines décennies.

Nest Chalets, Fès (Maroc) © VINCENT CALLEBAUT ARCHTECTURES

 

Coral Reef (Haiti) © VINCENT CALLEBAUT ARCHTECTURES

Publié le : 07/11/2017
Rubrique : À découvrir