Louez une toile de Picasso, Dalí ou Van Gogh pour votre salon

Louez une toile de Picasso, Dalí ou Van Gogh pour votre salon

Publié le : 26/02/2019
Le Uber du marché de l’art vient de voir le jour : Art Handoff. Une plateforme digitale pour louer des oeuvres d’art, magistrales ou plus intimistes, à des collectionneurs privés. À durée déterminée, on peut désormais se payer une toile de maître (et sans forcément casser son PEL) !

@ Art Handoff

Un Robert Combas à 700€ par mois versus un prix d’achat de 150 000€. Une acrylique d’Arman à 300€ par mois contre 250 000€ rubis sur l’ongle. Non, vous n’êtes pas tombés entre les mains d’un faussaire. Désormais, il est possible de louer des oeuvres d’art en toute légalité. 

Imaginé par trois toulousains passionnés d’art, le couple Jeannick et Philippe Estoup et leur ami Christophe Melard, Art Handoff voit le jour en juin 2018 avec un objectif : permettre à tout un chacun de louer des tableaux avec des « baux » de trois, six, douze ou vingt-quatre mois. Plus le temps de vous lasser de votre déco.

Hop, votre mur blanc fadasse du salon prend tout de suite du galon grâce à une toile de maître !

@ Art Handoff

 

« Les amateurs peuvent bénéficier de créations qu’ils ne pourraient jamais s’offrir en les achetant. De leur côté, les collectionneurs peuvent partager mais aussi valoriser leur patrimoine artistique. »

Jeannick Estoup pour L’Obs

@ Art Handoff

Les fondateurs d’Art Handoff ne sont pourtant pas issus du sérail du marché de l’art. Jeannick est opticienne de formation. Philippe est ostéopathe.

Leur amour de l’art est une passion et en bons autodidactes, ils constituent, chemin faisant, leur propre collection. Ils acquièrent progressivement un Wharol, un Vazarely et d’autres grands noms de l’art moderne.

« On accrochait et décrochait en permanence les peintures en fonction des saisons, comme pour magnifier la magie des passages. C’est à partir de là qu’est née l’idée d’Art Handoff. »

Jeannick Estoup pour L’Obs

Art Handoff dispose aujourd’hui d’un catalogue de plus de cent oeuvres d’art, regroupant une vingtaine de collectionneurs anonymes, et proposant les oeuvres de plus de 50 artistes, connus et moins inconnus.

Pour faire votre choix, la galerie en ligne du site web vous propose de découvrir différentes toiles sous toutes les coutures et vous indique également le prix de location et l’estimation d’achat (histoire de vous rappeler que vous ne faite pas une affaire comme les autres !)

@ Art Handoff

 

C’est difficile de faire sauter les verrous et de démocratiser l’art au sens le plus populaire du terme. Mais c’est notre but. Atteindre justement tous ceux qui n’osent pas mettre un pied dans une galerie d’art et qui se disent ce n’est pas pour nous.

Jeannick Estoup pour L’Obs

@ Art Handoff

Pour définir le prix de location, c’est un commissaire-priseur qui est bien entendu à la manoeuvre, accompagné de l’Historien d’Art Jean Pierre Biron (ancien conseiller de Frédéric Mitterrand, ancien Ministre de la Culture).

Et pour les inquiets qui envisageraient de se lancer dans le bain de la location d’oeuvre d’art, n’ayez crainte ! Le prix de location comprend un contrat d’assurance complet et les oeuvres sont toutes équipées de capteurs GPS impossible à enlever. On préfère vous prévenir, au cas où il vous viendrait des envies de chapardage ou si des Arsène Lupin rôdaient dans votre quartier…

@ Art Handoff

Publié le : 26/02/2019
Rubrique : À savoir
Tags :