La fourchette préférée des chefs

La fourchette préférée des chefs

Publié le : 19/10/2017
Peut-on vraiment parler de fourchette quand on parle de la Georgette ? En réalité, ce couvert innovant réuni au bout d’un manche unique : fourchette, cuillère, et même couteau. Un triple emploi qui donne une toute nouvelle dimension à la dégustation, et qui compte déjà quelques admirateurs parmi les plus grands chefs.

C’est dans les années 90, lors d’une expédition dans le grand nord canadien, que le naturaliste ariégeois Jean-Louis Orengo imagine la Georgette. Pour ne pas s’handicaper avec le traditionnel trio couteau-fourchette-cuillère, il avait opté pour la cuillère seule. Pas très pratique pour piquer ou couper, un handicap contre un autre. 

georgette-couvert-ustensile-innovant-gastronomie-ducasse-darroze

Il se demande alors si la bonne idée ne serait pas d’ajouter quelques fourchons au bout de cette cuillère. Inspiré par des traces de pattes d’ours, Jean-Louis Orengo imagine alors un premier concept pour les campeurs et aventuriers comme lui. Le concept plaît, ils sont quelques-uns à l’adopter.

Mais le vrai succès de la Georgette arrive quand son créateur décide de lui donner une allure d’élégante, en titanium or ou bronze, ou en métal argenté poinçonné. Certains grands chefs étoilés se laissent alors séduire.

georgette-couvert-ustensile-innovant-gastronomie-ducasse-darroze

Parmi eux : Alain Ducasse, Hélène Darroze, Gilles Goujon, Franck Putelat, Yannick Delpeche, et bien d’autres. La Georgette se fait même une place au sommet de la tour Eiffel dans le restaurant Le Jules Verne, et jusqu’aux cuisines de l’Elysée. Sans oublier la consécration pour un inventeur : la médaille d’or du Concours Lépine en 2016. 

Ce qui plaît ? Le fait qu’en combinant notamment cuillère et fourchette, ce couvert permette de savourer en une même bouchée une viande et sa sauce par exemple, ou le craquant d’un dessert accompagné de sa mousse ou de son coulis. On devrait toujours pouvoir goûter dans chaque bouchée, toutes les saveurs travaillées par un chef. La Georgette est à la dégustation ce que la 3D est au cinéma. 

georgette-couvert-ustensile-innovant-gastronomie-ducasse-darroze
Publié le : 19/10/2017
Rubrique : À savoir