La pâtisserie charcutière n’a pas dit son dernier mot

La pâtisserie charcutière n’a pas dit son dernier mot

Publié le : 10/12/2018
Tourtes, pâtés en croûte, friands et pithiviers… ces pâtisseries salées sont, au fil des années, tombées en désuétude. Mais, en 2018, les artisans charcutiers n’ont pas dit leur dernier mot et renouvellent l’univers de la pâtisserie charcutière en lui insufflant un coup de jeune.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Maison Verot (@maison_verot) le


Le compte instagram de la Maison Vérot en est un bel exemple : pâtés en croûte savamment tranchés et pithiviers en pleine élaboration font l’objet de vidéos et de photos partagés frénétiquement sur les réseaux sociaux.

Et pour cause, c’est tant la gourmandise de ces produits que la technicité à l’oeuvre qui font le buzz. Car les produits utilisés et les techniques mobilisées ont de quoi fasciner.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Maison Verot (@maison_verot) le

Confits de canard, foie gras et boudin peuvent ainsi se rencontrer au sein d’une seule et même réalisation, savamment laquée ou en gelée. Des créations tout aussi gourmandes que graphiques.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Maison Verot (@maison_verot) le

“Comme dans tous les métiers de bouche, c’est la qualité des ingrédients que l’on emploie qui fait la différence. On redécouvre des techniques et des plats d’exception qui avaient été mis de côté au profit de propositions plus modernes. “

Yohan Lastre, artisan charcutier pour M, le Magazine du Monde

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Maison Verot (@maison_verot) le


Et de l’image à l’assiette, il n’y a qu’un pas ! De plus en plus de restaurateurs proposent à leurs cartes ces pâtisseries charcutières. Un retour à la tradition tout en créativité et audace.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Maison Verot (@maison_verot) le

La médiatisation de la dernière édition du Championnat du monde de Pâté en croûte et le florilège de publications dédiées au sujet font office de dernières preuves, s’il en fallait, que la pâtisserie charcutière réalise son come-back triomphant dans nos assiettes et dans le paysage médiatico-gourmand.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Maison Verot (@maison_verot) le

Et parce que la pâtisserie charcutière se mange autant qu’elle s’admire, prolongez la gourmandise avec ces jolis ouvrages qui mettent l’eau à la bouche.

La confrérie du Pâté en croûte par les Organisateurs du Championnat du monde du Pâté en croûte aux éditions Hachette cuisine

Pâté en croûte, recettes et techniques de Marion Sonier et Yohan Lastres aux éditions Marabout

Un charcutier dans ma cuisine de Gilles Vérot aux éditions Tana

 

“Ces mets suscitent l’admiration du point de vue de leur architecture et beaucoup de gourmandise.”

Emmanuel Giraud, auteur culinaire pour M, le Magazine du Monde

 

Crédits Maison Vérot
Publié le : 10/12/2018
Rubrique : À savoir
Tags :