Rentrée : 5 livres à déguster pour se cultiver avec gourmandise

Rentrée : 5 livres à déguster pour se cultiver avec gourmandise

Publié le : 21/08/2018
Ne faites pas cette petite tête, la rentrée ce n’est pas que la fin des vacances, c’est aussi un retour plein de promesses, et si on le souhaite, de bonnes résolutions. Comme celle de se faire un planning de lecture, pourquoi pas ?

Pour qu’elle vous soit la plus douce possible, cette rentrée, nous avons donc eu l’idée d’accorder bonnes résolutions et gourmandises… En cinq douceurs littéraires, à s’en lécher les doigts à chaque nouvelle page tournée.

Vanille, Christophe Adam

Pâtissier célébré dans le monde entier pour son concept L’éclair de génie, Christophe Adam est décidément un mordu de mono-produit. Dans la même collection que ses ouvrages précédents sur la fraise, la framboise, le chocolat ou encore le citron, le chef nous régale cette année de 130 pages entièrement dédiées à la vanille. Au fil d’une quarantaine de recettes simples et créatives, vous lirez tout des secrets de cette épice envoûtante, magnifiquement photographiée par Guillaume Czerw.

Vanille – Editions de La Martinière – 12,90 €

On va déguster la France, François-Regis Gaudry

Le critique, que dis-je, le conteur gastronome François-Regis Gaudry a rassemblé dans un ouvrage « tout ce que vous devez savoir sur la cuisine française ». Près de 300 sujets thématiques inclassables, plus de 300 recettes, et tout un tas de photos, d’illustrations, de cartes et autres frises chronologiques.

On va déguster la France – Editions Marabout – 39€

Manger à l’œil

En 2010, l’Unesco fait entrer le repas gastronomique français au patrimoine immatériel de l’humanité. Ce livre, recueil d’exposition photographique, retrace l’évolution de la représentation de la France à table, de 1900 à nos jours. Un regard plein, de souvenirs, de plaisir et d’appétit sur ce moment convivial fondamental de notre société. Présentée au Mucem jusqu’en septembre 2018, l’exposition Manger à l’œil s’inscrit dans le cadre des Rencontres Internationales de la photographie Arles 2018.

Manger à l’œil – Les Editions de l’Epure – 28€

Bouffes bluffantes, Nicolas Kayser-Bril

Pourquoi le camembert est-il le fromage national des Français ? Pourquoi met-on du sucre dans le café et pas du sel, comme dans d’autres pays ? Les plats régionaux le sont-ils vraiment ? En déconstruisant les mythes et clichés qui nagent au fond de nos assiettes, du foie gras au kebab en passant par les sushis, on comprend mieux le monde qui nous entoure. Avec beaucoup d’humour et de rigueur, Nicolas Kayser-Bril démonte nos idées reçues sur la nourriture et délivre de savoureuses anecdotes sur l’histoire et la politique à travers le prisme de la gastronomie.

Bouffes bluffantes – Editions Nouriturfu – 14€

Les soupers de Shéhérazade, Odile Godard

L’héroïne des Mille et Une Nuits est ici convoquée pour nous proposer quinze soupers aux saveurs et senteurs de l’Orient. Au-delà d’un recueil de recettes, l’autrice nous offre un véritable conte culinaire. Chaque recette s’accorde avec une nouvelle qui prolonge les Mille et Une Nuits, et fait la part belle à la sensualité.

« Dans l’atmosphère trouble qui a envahi toute la chambre, l’air frais du petit matin apporte soudain comme un souffle nouveau. La voix de la conteuse s’est tue. Les ombres de la nuit peu à peu se dissipent emportant avec elles songes et cauchemars. Pour Dounyazade, c’est l’heure bénie où la belle sultane redevient Schéhérazade, la complice de ses gourmandises, qui raconte, pour elle et pour elle seule, l’étrange aventure d’un festin que l’on réserve aux amis d’un soir. »

Les soupers de Shéhérazade – Editions Libretto – 8,70€

Publié le : 21/08/2018
Rubrique : À savoir
Tags :