Ce restaurant n’accepte que les réservations par carte postale

Ce restaurant n’accepte que les réservations par carte postale

Publié le : 22/05/2018
Comment nous donner irrésistiblement envie de réserver une table dans un restaurant à des milliers de kilomètres ? En jouant la carte de l’expérience insolite et rétro, évidemment. Ressortez plume et timbre, on passe à table !

Originellement, l’idée du restaurant états-unien The Lost Kitchen n’est pas de faire le buzz, bien au contraire. Submergée d’appels la saison dernière (plus de 10 000 en 24h), la cheffe Erin French a cherché avec son équipe la meilleure façon d’organiser les réservations cette année.

« Chez TLK, nous sommes vieux jeux, nous sommes simples, nous prenons notre temps, nous sommes du Maine. Nous préférons le contact humain aux ordinateurs, les stylos et le papier aux claviers », explique t-elle sur son site.

Les réservations pour 2018 se sont donc faites… par carte postale. Pour goûter la cuisine gourmande et naturelle des femmes de The Lost Kitchen, les quelques chanceux et chanceuses ont « oublié leur téléphone » et envoyé une jolie note vintage au restaurant, en y inscrivant uniquement leur nom, adresse, mail et numéro de téléphone.

Certains et certaines ont aussi ajouté un petit mot, mais inutile de mentionner les dates et horaires souhaité·e·s. Une fois le tirage au sort effectué (Erin attendait beaucoup de cartes), l’équipe les as contacté pour fixer le jour et l’heure de la réservation. Les petites attentions lettrées, bien qu’appréciées, ne rentrant pas en ligne de compte dans le tirage au sort.

« Nous vivons dans une époque où presque tout ce que l’on désire nous est dû instantanément, en un claquement de doigts, en un clic sur un bouton. Malheureusement, cette façon de faire n’est pas viable pour notre petit restaurant. Une petite taille pour beaucoup d’intimité, voilà ce qui rend TLK si magique, et c’est quelque chose dont on ne veut pas s’éloigner. »

Une bien grande idée pour un si petit restaurant.

Publié le : 22/05/2018
Rubrique : À savoir
Tags :