Que mange t-on dans le restaurant de Pharrell Williams et Jean Imbert ?

Que mange t-on dans le restaurant de Pharrell Williams et Jean Imbert ?

Publié le : 31/10/2018
C’est la nouvelle qui agite la scène artistique et gastronomique de Miami. Le chanteur Pharrell Williams et le chef français Jean Imbert ont ouvert un restaurant ensemble en cette fin octobre. Alors, que mange t-on dans le restaurant d’une star ?

« Situé au cœur du Design District de Miami, Swan est une destination de restauration ouverte sur l’extérieur, réputée pour sa cuisine chic et moderne et ses cocktails faits maison, conçue par des cracks de l’hospitalité : Dave Grutman et Pharrell Williams ».

Voilà la description que l’on peut lire sur les réseaux sociaux. Dave Grutman, l’associé financier de Pharrell, et ce dernier, sont eux-mêmes allés chercher Jean Imbert, vainqueur de Top Chef 2012, pour lui proposer de se joindre au projet. Une association qui fait suite à une belle histoire d’amitié entre le chanteur et le chef.

Quand Pharrell Williams est de passage en France, c’est chez son ami qu’il vient dîner. Une habitude qu’il a même mise en chanson. Mais alors, qu’est ce que Jean Imbert peut bien mijoter dans ses casseroles pour s’attirer l’admiration et l’amitié des stars ?

Et bien pour commencer, des recettes qu’il peaufine depuis ses 10 ans, comme sa blanquette de veau qu’il cuisinait déjà pour sa famille et qu’il vient de mettre à la carte de Swan. A ses côtés, on retrouve aussi une ratatouille, un tartare de thon, un gratin de patates douces, une salade césar revisitée, et en dessert… un soufflé au nutella fait maison !

Bien sûr, le chef a aussi dû se plier à l’exigence de cette clientèle particulière, et imaginer un plat de spaghettis au caviar. Pour notre part, on préfèrera un bon gratin de la terre plutôt qu’un clin d’œil luxe qui manquerait de naturel.

Là où on retrouve bien la pâte de Jean Imbert, c’est dans sa sélection des produits. Le chef met un point d’honneur à cuisiner de saison, et local.

Si les Etats-uniens l’ont d’abord pris pour un fou, ça ne l’a pas empêché de dégoter des fermes à 45min de Miami pour faire son marché en direct. Un sens du goût et de l’éthique qui fera sûrement du bruit outre-Atlantique. Les réservations sont ouvertes.

Publié le : 31/10/2018
Rubrique : À savoir
Tags :