Tour d’Europe des desserts traditionnels de Noël

Tour d’Europe des desserts traditionnels de Noël

Publié le : 22/12/2017
Tartes, sablés, brioches… Et même riz au lait ! Si en France nous sommes toujours très attaché·e·s à notre traditionnelle bûche de Noël, nos voisin·e·s européen·nes·s n’ont pas tous les mêmes coutumes. En cette belle période de fêtes, la rédaction vous propose un tour d’Europe gourmand pour découvrir les desserts typiques qui se savourent à quelques kilomètres de chez nous. Et vous allez être surpris…

 

Le Christmas Pudding au Royaume-Uni

Préparé la veille (voire même plusieurs semaines à l’avance pour certaines recettes), il nécessite plusieurs heures de cuisson pour permettre à tous ses arômes de se développer. Si le terme « pudding » existe au Royaume-Uni depuis le 15ème siècle, ce n’est qu’en 1830 qu’il est associé à la période de Noël. Traditionnellement préparé avec des raisins secs, des fruits confits et des amandes, le Pudding se décore le soir du réveillon avec du houx.

Le Bolo Rei au Portugal

Semblable à une galette des rois telle qu’on la connait chez nous, ce gâteau en forme de couronne garnie de fruits secs et de fruits confits est incontournable chez nos ami·e·s Portugais·e·s. Si bien qu’elle se consomme jusqu’à l’Epiphanie.

 

Le Christollen en Allemagne

Comme en Angleterre, les Allemand·e·s préparent leur gâteau de Noël plusieurs semaines en avance. Originaire de la ville de Dresde, le Christollen s’apparente à un cake garni de fruits confits, de raisins secs, d’épices, de rhum et de pâte d’amande. Le tout recouvert de sucre glace pour un côté encore plus hivernal. Aujourd’hui, il se déguste également en Autriche.

 

Les Joulutortuts en Finlande

En forme d’étoiles et garnis de confiture de pruneaux, ces petits gâteaux de pâte feuilletée se fondent parfaitement dans un décor de Noël. Faciles à préparer, la tradition veut qu’ils soient cuisinés en famille le jour de Noël.

 

Les Kourabies en Grèce 

Ils sont incontournables pour les Grec·que·s ! Ces petits sablés ronds ou en forme de croissants de lune existent en deux saveurs : amande ou fleur d’oranger. Une fois préparés, on les saupoudre de sucre glace et on les déguste avec un bon thé ou du café.

 

Le Panettone en Italie

Bien que cette brioche soit originaire d’Italie, son succès dépasse aujourd’hui ses frontières. Garni de fruits confits et de raisins secs, le Panettone se déguste le soir du réveillon, notamment dans la région de Milan où il est très populaire. Sa particularité ? Une texture dense et moelleuse due à la présence de levain.

 

 

Le Risalamande au Danemark

C’est sans doute le dessert le plus éloigné de notre traditionnelle bûche. Au Danemark, ni brioche ni gâteau mais du riz au lait. Mélangé à de la crème fouettée, de la vanille et des amandes hachées, il s’accompagne d’un coulis à la cerise.

 

Le Stedrák en Slovaquie

Constitué de plusieurs strates, ce gâteau à la vanille, à la cannelle et aux raisins secs symbolise l’abondance, la fertilité et la bonne récolte. Une tradition qui perd néanmoins de son importance puisque désormais les Slovaques s’attèlent de plus en plus à fabriquer des maisons en pain d’épice pendant les fêtes.

 

 

Le Touron en Espagne

Originaire d’Alicante il est l’équivalent de notre nougat aux amandes, à la différence qu’il est plus dur et plus croquant. Côté saveurs on retrouve des amandes grillées et du miel. Son succès est tel qu’il se déguste également au Portugal et dans le sud de l’Italie.

 

Le Vanocka en République Tchèque    

Cette brioche au citron et au rhum est tressée et garnie aux raisins secs. La coutume veut que ce dessert soit uniquement préparé par la maîtresse de maison qui s’habille en blanc pour l’occasion. Il doit son nom à Vánoce qui signifie Noël en tchèque.

Publié le : 22/12/2017
Rubrique : À savoir