L’adresse de la rentrée : Uma Nota, une enclave brésilienne à Paris

L’adresse de la rentrée : Uma Nota, une enclave brésilienne à Paris

Publié le : 07/09/2018
Ça faisait longtemps qu’on ne s’était pas senti·es aussi bien dans une adresse parisienne. Et pour cause… Au retour des vacances, tout ce qu’on cherche c’est y retourner. Votre nouvelle escale de la rentrée : 86 rue Réaumur.

Pour vous résumer la bête, Uma Nota est un bar-restaurant inspiré du quartier japonais de São Paulo. Peu le savent mais la plus grande communauté de Japonais et Japonaises hors de leur pays d’origine, se trouve au Brésil.

Un mélange de culture qui a donné naissance à des plats et des cocktails aux saveurs incomparables, alliant les produits frais brésiliens et le savoir-faire japonais.

C’est tout cela que l’on retrouve chez Uma Nota, avec d’autres surprises. Pour commencer l’entrée, qui se fait par une immense baie vitrée ouverte sur la rue. Libres et libérées, les dégustations de cocktails débordent alors un peu à l’extérieur, créant une ambiance très chaleureuse au premier coup d’œil.

Et une fois à l’intérieur… on est comme téléporté·es. L’espace immense avec sa mezzanine et son imposant escalier coloré fait résonner les rires, le tintement des verres et la musique savamment choisie.

En passant la porte, on a quitté Paris. Les serveurs et serveuses (d’une gentillesse folle et d’un professionnalisme impeccable) nous installent et nous présentent la carte. Le voyage continu.

Bouchées de tapioca et fromage frits à la sauce aigre douce, Croquettes brésiliennes de poulet et gombo, sauce piment maison, Bar de ligne cuit en feuille de banane, farofa de manioc et banane plantain frite (vous pouvez vous jeter dessus les yeux fermés), Mousse au chocolat à la cachaça

Et les cocktails, hybrides, ne sont pas en reste : le Paulista (Saké, Apérol, shrub de litchi, baies roses et bulles) est un hommage au gentilé de São Paulo, le Saudade Sour (Germana infusée à la vanille, Amaro Montenegro, nectar de goyave, citron et blanc d’œuf) à l’alcool typique du Brésil, la cachaça.

C’est parfaitement dosé, ça sent le soleil et la soirée au bord de l’eau, les problèmes qui s’envolent dans le chant des oiseaux. Inutile de vous conseiller de ne pas y aller trop tard (l’adresse est déjà très demandée), on sait que vous avez déjà hâte de vous y faufiler. Bon voyage !

Publié le : 07/09/2018
Rubrique : À savourer
Tags :