Pierre Hermé, Cédric Grolet, Christophe Michalak : les 30 plus belles bûches de Noël des grands pâtissiers

Pierre Hermé, Cédric Grolet, Christophe Michalak : les 30 plus belles bûches de Noël des grands pâtissiers

Publié le : 04/12/2017
Féériques, bucoliques, géométriques… Alors que Noël approche à grands pas, les chefs pâtissiers dévoilent leurs plus belles bûches. Ode aux rêves et à la gourmandise, ces chef-d‘œuvres pâtissiers nous transportent directement dans le monde merveilleux de Noël. Pour patienter jusqu’au 24, nous vous dévoilons nos coups de cœur qui sublimeront votre dîner du réveillon.

Entre tradition et originalité, les bûches des plus grands pâtissiers sont de véritables invitations à la gourmandise. Et cette année, encore, leurs créations revêtent leurs habits de fête pour célébrer Noël de la façon la plus chic et gourmande qu’il soit.

Alors que certains chefs l’imaginent premier degré avec un effet bois hyperréaliste, d’autres la préfèrent revisitée avec des formes minimalistes et géométriques. A vous de choisir votre cadeau idéal à s’offrir pour se faire plaisir et émerveiller vos convives !

Le Rubik’s Cake de Noël de Cédric Grolet

Chef pâtissier du restaurant le Dali, Cédric Grolet nous propose pour Noël son mythique Rubik’s Cake revisité spécialement pour l’occasion. Composé de 25 cubes, il associe cinq saveurs : citron, coco, amande, marron et truffe.

Quantité limitée à 100 exemplaires, sur commande 48h à l’avance, 150 €.

La bûche de Christophe Appert pour Angelina Paris

Cette bûche sphérique sort de l’ordinaire par sa forme (qui n’est pas sans rappeler les boules de Noël) mais également par ses saveurs. Sous sa meringue, se cache un subtil mélange d’agrumes, de noix de macadamia et de sirop d’érable.

70 € pour 8 personnes. 

La bûche de Jean-Paul Hévin

Semblable à une œuvre de Kandinsky, la bûche du célèbre pâtissier et chocolatier est un mélange d’amandes, de noisettes, de caramel et de chocolat.

47 € pour 6 personnes. 

La bûche Vitalie de la Meringaie

Légère et raffinée, la bûche de la Meringaie associe une crème fouettée au Champagne Tattinger Prestige Rosé à l’acidité de la framboise et à la douceur du litchi.

4 personnes : 30 €
6 personnes : 40 €
8 personnes : 45 €

La bûche « Sous-Bois » de Laurent Duchène

D’inspiration bucolique, la création de Laurent Duchène a une forme pour le moins originale. Ce tableau automnal, étonnant pour Noël, émerveille nos papilles en réinterprétant la mythique forêt noire.

Prix non communiqué.

La bûche César de Luc Guillet

Véritable César en trompe l’œil, cette bûche est une association originale de cacao et de yuzu agrémentés d’une mousse au caramel.

60 € pour 8 personnes. 

La bûche « Ecorce » de Pierre Hermé et Sylvianne Lüscher

De l’association de Pierre Hermé avec la céramiste Sylvianne Lüscher est née une bûche boisée en trompe l’œil. Son écorce chocolatée renferme un coeur à la framboise associé à l’onctuosité d’une crème chantilly.

Sur commande, du 1er au 31 décembre. 390 € pour 8 personnes. 

La bûche de François Daubinet pour Fauchon

Au cœur d’une écorce en chocolat magenta, se cache une bûche composée d’une crème à la vanille, de baies de genièvre, de kumquat et d’amandes. Et pour la touche acidulée, François Daubinet ajoute à sa création un pain de Gênes imbibé d’un sirop au citron et au gin.

Disponible du 18 au 24 décembre. 120 € pour 6 à 8 personnes.

La bûche de François Perret au Ritz

Un bonnet rouge, un pompon, une barbe blanche… Cette bûche sculptée à la main cachent une mousse à la vanille et un cœur caramel aux pépites de chocolat. A glisser sous le sapin pour le Père Noël… A moins qu’elle n’ait été mangée avant !

110 € pour 5 personnes. 

La bûche de Steve Moracchini

Le chef pâtissier du restaurant étoilé La Passagère nous propose une bûche florale à la framboise et au litchi composée de pétales de rose en pâte d’amande. Idéal pour un Noël romantique !

48 € pour 6 personnes.

 

La bûche de Yann Brys

Toute en légèreté, cette bûche « plume » sans gluten est constituée d’un socle croustillant aux céréales. Pour faire frétiller nos papilles, Yann Brys y ajoute de la vanille, des amandes, de la mangue sans oublier une bonne dose de caramel et de chocolat.

90 € pour 6 personnes. 

La bûche de Jimmy Mornet au Park Hyatt Paris Vendome 

S’inspirant des mythiques toits parisiens, le pâtissier nous propose une bûche d’inspiration architecturale. Côté saveurs, on y retrouve de l’amande, du kumquat, de la pistache, du miel et du chocolat.

80 € pour 6 à 8 personnes. 

Les boules de Noël d’Arthur Fèvre

Loin de la traditionnelle bûche, le jeune pâtissier du restaurant étoilé le Pressoir d’Argent Gordon Ramsay nous dévoile ses boules de Noël étincelantes. A l’intérieur de ces sphères de chocolat tachetées d’or, se cache une mousse aux agrumes et au café.

140 € pour 6 personnes. 

La bûche de Christophe Adam pour l’Eclair de Génie

Pour sa première bûche, Christophe Adam revisite le célèbre éclair avec une création aux noisettes et à la praline. Il sublime son œuvre en y ajoutant des cacahuètes caramélisées.

42 € pour 6 personnes. 

 

 

La bûche de Nicolas Haelewyn pour Karamel

Cet ancien de chez Ladurée a créé une bûche qui devrait faire saliver les accrocs au caramel. Caché entre une meringue et un biscuit à la châtaigne, on y découvre un caramel onctueux.

60 € pour 6 personnes. 

La bûche glacée de Pierre Geronimi pour Betjeman & Barton

C’est la première fois que la maison de thé parisienne propose une bûche de Noël. Pour l’occasion elle a fait appel au maître glacier Pierre Geronimi. Au menu, thé noir et cœur glacé à la violette, le tout enrobé d’une meringue et de figues.

100 € pour 8 à 10 personnes. 

La bûche de Michaël Bartocetti au Shangri La

Cette toupie féérique s’impose comme l’une des bûches les plus originales. Sous sa pointe dorée, on retrouve un gâteau-mousse au chocolat associé à des noisettes, du gianduja (pâte au chocolat et à la noisette) et du pain d’épice.

118 € pour 8 personnes. 

La bûche de Ladurée

De son croustillant à sa mousse en passant par son biscuit, cette bûche étoilée est entièrement dédiée à la noisette.

68 € pour 6 à 8 personnes. 

La bûche de Yann Menguy

Sous sa banquise de chocolat blanc, cette bûche polaire cache un biscuit vanillé aux amandes, sublimé d’un confit de mandarines et associé à une mousse à la vanille.

68 euros pour 6 à 8 personnes. 

 

La bûche des Belles Envies

Baptisée « Alaska », cette bûche mélange les saveurs de la noix de coco au goût fruité de l’orange, de la mangue et du fruit de la passion. Sa particularité ? Comme toutes les pâtisseries de la maison, elle a un très faible taux de glycémie. Idéal pour les diabétiques !

48 € pour 8 à 10 personnes. 

 

La bûche de Marianne Guély et Lenôtre

Pour ses 60 ans, la célèbre pâtisserie s’associe à une artiste spécialisée dans les œuvres en papier. Résultat : une bûche qui mélange les saveurs de la noisette et de la vanille sous un décor aussi délicat que l’art japonais du kirigami.

10 personnes : 130 €

La bûche de Christophe Michalak

Cette année le grand pâtissier trouve son inspiration dans les forêts automnales et plus particulièrement dans les champignons. Une création immaculée où la vanille et le caramel s’associent à la noix de pécan.

48 € pour 6 à 8 personnes. 

La bûche de Nicolas Paciello au Prince de Galles

Composée de gousses de vanille au chocolat, cette bûche rend hommage à la célèbre vanille de Tahiti.

95 € pour 6 à 8 personnes. 

 

La bûche du Penninsula à Paris

Direction l’Asie pour le palace Parisien. Composée de mangues au miel, d’un biscuit aux amandes, d’une mousse de thé au jasmin, cette bûche est un savoureux hommage aux dim sum asiatiques. Cerise sur le gâteau : elle est accompagnée de baguettes en chocolat noir.

98 € pour 10 personnes. 

La bûche de Pierre Gagnaire au Fouquet’s

Avec son design qui reprend les serviettes typiques des brasseries parisiennes, cette bûche associe l’acidité des fruits rouges et des agrumes à une crème onctueuse au mascarpone.

En édition limité 350 exemplaires, 65 €.

La bûche de Pierre Marcolini

Garnis d’une mousse légère à la vanille de Madagascar, ces croissants de lune cache un cœur onctueux mangue- ananas-yuzu relevé par de la coriandre fraiche.

45 €

 

La bûche d’Angelo Musa au Plaza Athénée

Sous ses écorces de chocolat, le champion du monde de pâtisserie nous propose un croustillant amandes-noisettes et un crémeux au chocolat au lait. Pour la touche fruitée, Angelo Musa ajoute une gelée à la banane et au gingembre.

110 € pour 6 personnes. 

La bûche de Pierre Hermé au Royal Monceau

Sous son glaçage au chocolat blanc, on découvre un sablé croustillant à la châtaigne, un biscuit aux marrons enrobé d’une mousse de marron et d’une crème de mascarpone à la rose. Le tout est décoré avec des éclats de sucre et de feuilles d’argent.

126 € pour 6 personnes. 

La bûche de Yann Couvreur

Composées de cinq petits renards (animal fétiche du pâtissier) endormis, ces mini-bûches se déclinent en trois saveurs : marron-cassis, chocolat-praliné ou vanille-mangue.

35 € pour 5 personnes.

 

Les bûches de Cyril Lignac

Cette année, ce n’est pas une mais quatre bûches que nous propose Cyril Lignac. Tandis que les amateurs d’acidité se précipiteront sur la Marron-Mandarine, les adeptes de vanille et de caramel craqueront pour l’Equinoxe. Le chocolat est également mis à l’honneur avec deux créations : la Chocolat-Vanille et la Dulcey (chocolat, amandes, noisettes, caramel). De quoi faire un maximum d’heureux !

49 € pour 6 à 8 personnes. 

Publié le : 04/12/2017
Rubrique : À savourer