Une bouffée de gastronomie asie-mutée chez Yikou 

Une bouffée de gastronomie asie-mutée chez Yikou 

Publié le : 15/11/2017
Aujourd’hui, on ne vous emmène certes pas dans notre quartier de prédilection à Paris, mais disons plutôt à la découverte d’une pépite cachée. Une adresse étonnante en tout, qui fait voyager l’œil, l’oreille et les papilles. Et comme on avait très envie de vous faire voyager avec nous, on vous offre la chance de gagner un dîner pour deux chez Yikou à la fin de cet article. Bonne chance/lecture. 

A l’origine de Yikou, il y a un inséparable Yin et Yang : Chenxiao et Pierre. Tous les deux ont transmis leurs goûts et leur culture à ce projet commun. Le résultat est surprenant, mais la fusion réussie : un restaurant de dim sum réinventés autour de la gastronomie française traditionnelle.

Dans l’assiette – ou plutôt dans le panier  on découvre de drôles d’hybrides comme le Chasu forestier, un bao (pain vapeur) au civet de sanglier laqué façon Canton, relevé au vin de riz de Shaoxing et Cramberries

Ou le Lao Breizh, une raviole de homard et seitan parfumé au litchi, algues de Bretagne et bisque de homard, le tout accompagné d’une sauce au beurre blanc. Comment ne pas être tentés, ou ne serait-ce que curieux, à la lecture de ces recettes…

Surtout que, sésame sur le dim sum, la dégustation prend place dans un cadre qui vaut plus que le coup d’œil. Sur le mur du fond s’étend une immense fresque diaprée de l’artiste brésilien Mateus Bailon, qui entremêle animaux mystiques chinois, hérons, dragons et feuillages.

« Chaque pièce de la décoration a été choisie en fonction de cette fresque et de ses couleurs » nous explique Chenxiao.

Autour de la grande « table flottante » qui trône au centre de la salle, les assises sont tour à tour des poufs en osier ou en forme de chouette turquoise, des salières géantes inspirées de la porcelaine chinoise, des tabourets aux longs poils gris…

Et les coussins sont tous d’un jaune vif et chaleureux qui crée comme un soleil intérieur qui nous manquerait dehors. Un mélange harmonieux, pour tous les sens.

Publié le : 15/11/2017
Rubrique : À savourer