Konjac, le mot à placer dans un dîner

Konjac, le mot à placer dans un dîner

Publié le : 31/10/2017
Et si le faux était le futur de la food ? Vainqueur des Future Food Asia Awards 2017, qui récompensent les meilleures innovations culinaires, la start-up culinaire Sophie’s Kitchen crée des fruits de mer et des filets de poissons en trompe l’oeil à partir de konjac. Une innovation gastronomique qu’on est curieux de tester…

Crevettes, thon, saumon ou encore coquilles Saint-Jacques… Les fruits de mer et les poissons de Sophie’s Kitchen ressemblent à s’y méprendre à de vrais produits de la mer. A la différence qu’ils sont fabriqués à partir de farine de konjac, une algue très utilisée depuis plusieurs siècles en Asie.

© @itsmebonnie

Grâce à sa texture et à sa saveur proches de celles des crustacés, le konjac est une alternative idéale pour les vegans, les personnes allergiques où tout simplement pour ceux qui souhaiteraient adopter une alimentation plus écologique.

Pour arriver à ce résultat plus vrai que nature, Sophie’s Kitchen utilise un procédé exigeant qui permet, sous haute pression et forte chaleur, de compacter la farine de konjac.

Pour le moment, les produits Sophie’s Kitchen sont uniquement commercialisés aux Etats-Unis. Mais son fondateur Eugene Wang espère les distribuer prochainement en Europe, également touchée par la surpêche. Alors, qui est partant pour une soirée sushis ?

Publié le : 31/10/2017
Rubrique : À savourer