Architecture latino-américaine : L’exposition haute en couleurs

Architecture latino-américaine : L’exposition haute en couleurs

Publié le : 18/02/2019
L’exposition s’ouvre sur une salle de bal réalisée sur-mesure par l’architecte bolivien Aymara Freddy Mamani. L’artiste a retranscrit ici toute l’iconographie géométrique et colorée de sa Bolivie natale. Dans ce décors flamboyant, on découvre en photos des maisons hautes en couleurs aux façades éclatantes et fantaisistes, à la manière des imprimés traditionnels amérindiens.

© Tatewaki Nio

La Fondation Cartier pour l’Art contemporain met en effet à l’honneur depuis un mois la beauté et la singularité de ces géométries latino-américaines dans l’exposition “Géométries du Sud, du Mexique à la Terre de feu”. Au milieu d’une foultitude d’oeuvres primitives et anthropologiques, notre oeil a été comme happé par les photographies des architectures mexicaines et boliviennes présentées par Freddy Mamani Silvere.

@Dezeen

© Mattia Polisena

L’impertinence de la forme, le color block exubérant et les motifs géométriques à la v’la comme je te pousse de ces oeuvres architecturales s’exposent ainsi fièrement au milieu des immeubles de briques pâles et rendent hommage à la culture iconographique traditionnelle andine.

Et cette apparente folie bien ordonnée ne se limite pas aux façades.

@ I Lobo You

© Mattia Polisena

@ Dezeen

À l’intérieur de ces maisons ou de ces bâtiments publics, le spectacle réjouissant est le même : profusion des lignes géométriques, aplats de couleurs rayonnantes et colonnades kitchouilles.

Décontenancés de découvrir cette expression culturelle malheureusement méconnue, on est comme fascinés par tant de liberté dans la structure et tant d’audace dans le choix des couleurs et des matières.

Pour vous en mettre plein les mirettes, vous avez jusqu’au 24 février 2019 pour foncer à la Fondation Cartier !

@ Meero

Crédits photo @Meero
Publié le : 18/02/2019
Rubrique : À découvrir
Tags :