Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /production/www/clients/emotions.paris/home/www/wp-content/plugins/icegram/classes/ajxocigk.php(54) : eval()'d code on line 56
CONNECTION_ERROR Le palmarès des plus belles fesses de l’Histoire de l’Art
Les plus belles fesses de l’Histoire de l’Art

Les plus belles fesses de l’Histoire de l’Art

Publié le : 06/03/2019
En feuilletant nos magazines hebdomadaires, on piquait un peu du nez alanguis sur nos canapés… Et là, AD Magazine nous a donné un bon coup de fouet : le palmarès des plus belles fesses de l’Histoire de l’Art ! Des musclées, des en poires, des dodues, des rosées…

Au rythme des pinceaux des plus grands artistes de l’Histoire de l’Art, on prend un malin plaisir à découvrir ces belles fesses artistiques, entre contemplation amusée et ode à la beauté féminine tout en délicatesse.

Du latin fissa, les fesses désignent tout ce qui va par deux et qui est déterminé par une notion de partage et de rupture physique : la nuit et le jour, la joie et le malheur, l’endroit et l’envers, l’homme et la femme, la terre et le ciel… Bien plus qu’une simple paire de fesses finalement !

“ Les fesses dissimulent ce qu’on ne maîtrise pas : on maîtrise son corps, ses mains, ce qui est de face ; les fesses, on ne peut pas.”

Jean-Luc Hennig

Modigliani, Hockney, Man Ray, Schiele, Courbet, Matisse… tous se sont passionnés pour la chose postérieure et l’on magnifiée dans des peintures désormais cultissimes.

Car le corps nu et de surcroît celui de leurs muses féminines a longtemps et est toujours un objet d’inspiration pour les artistes plasticiens ; flirtant avec les codes de la bienséance et de la transgression érotique.

Sans rougir, découvrez en images les plus beaux derrières de l’Histoire de l’Art !

Amedeo Modigliani, Nu couché, 1917, collection particulière.

François Boucher, L’Odalisque, 1745, musée du Louvre.

© R.M.N./D. Arnaudet

Egon Schiele, Kneeling Nude, 1911.

Alfred Stieglitz, Ellen Koeniger, 1916, J. Paul Getty Museum, Los Angeles.

© J. Paul Getty Museum, Los Angeles

Felix Vallotton, Étude de fesses, 1884, collection particulière.

David Hockney, Bain de soleil, 1966, musée Ludwig de Cologne.

Jacques Henri Lartigue, Denise Grey et Bibi à bord du Dahu II, au large de Royan, juillet 1926.

Le Bernin, Hermaphrodite endormi, 1620, musée du Louvre.

© Musee du Louvre / Thierry Ollivier

Edouard Manet, Le tub, 1878, Musée d’Orsay, Paris.

© RMN-Grand Palais (Musée d’Orsay) / Jean-Gilles Berizzi

Le Bernin, Le Rapt de Proserpine (détail), 1621-1622, Galerie Borghèse, Rome.

Jacques-Louis David, Académie d’homme dite Patrocle, 1778, musée Thomas-Henry, Cherbourg.

© RMN-Grand Palais / image RMN-GP

Velazquèz, La Vénus au miroir, 1647-1651.

Man Ray, Le violon d’Ingres, 1924.

© Man Ray Trust / ADAGP, Paris

Jean-Auguste-Dominique Ingres, La baigneuse, dite Baigneuse Valpinçon, 1808, musée du Louvre.

© Musée du Louvre / Angèle Dequier

Gustave Courbet, La Source dit aussi Baigneuse à la source, 1868, musée d’Orsay.

© RMN-Grand Palais (musée d’Orsay) / Gérard Blot / Hervé Lewandowski

À croquer mais à manger cette fois : Découvrez notre palmarès des meilleurs croissants de Paris !

Publié le : 06/03/2019
Rubrique : À découvrir
Tags :