Hédone, un restaurant à table unique qui sait se faire désirer

Hédone, un restaurant à table unique qui sait se faire désirer

Publié le : 23/08/2018
Il y a des tables privilégiées dans ce monde, qui méritent quelques détours. C’est pourquoi je vous emmène aujourd’hui à Toulouse, chez le jeune chef prometteur Balthazar Gonzales.

En juin dernier, 26 ans à peine, la Dotation Gault&Millau pour les Jeunes Talents en poche, Balthazar Gonzales ouvre son premier restaurant. Baptisé Hédone, en hommage à Hédoné, déesse grecque du plaisir et de la volupté, cette adresse est aussi une invitation à la convivialité. Au menu : une table unique de 5 mètres de long, pouvant accueillir 12 couverts.

Le chef souhaitait créer un restaurant à taille humaine, avec une organisation qui permette d’être aux petits soins avec ses hôtes. Chez Hédone, ce sont d’ailleurs les chefs eux-mêmes qui font le service. Balthazar Gonzales bien sûr, mais aussi Rémi Basson, cuisinier-œnologue, et Samuel Fourcade, cuisinier-pâtissier.

Tous les trois se sont libérés du traditionnel triptyque entrée-plat-dessert pour créer des services en six envois le midi et 10 le soir. Ces menus dégustations sont composés d’une succession de petites portions qui marient poisson, viande, légumes… au grès des saisons et des arrivages des produits.

Toujours dans l’objectif d’être plus proche, de ses clients et clientes, mais de son terroir aussi, Balthazar privilégie les produits nobles et locaux.

Un travail de goût minutieux que l’on peut admirer en direct grâce à la cuisine ouverte sur la salle du restaurant. Après avoir travaillé plusieurs années aux côtés de Joël Robuchon, le jeune chef est visiblement prêt à voler de ses propres ailes.

Publié le : 23/08/2018
Rubrique : À savourer
Tags :