Le 1802, le nouveau temple du Rhum à Paris

Le 1802, le nouveau temple du Rhum à Paris

Publié le : 14/01/2019
À droite ou à gauche ? À l’entrée de l’hôtel Monte Cristo, on hésite. Peut-être est-ce le bar illuminé et ses innombrables bouteilles aux couleurs ambrées qui nous décident. À gauche, donc. On s’installe alors dans une salle aux murs anthracites et sur l’une des dizaines de banquettes de velours bleu. À moins que ce ne soit dans un fauteuil Emmanuelle.
On lit la carte des réjouissances tout en écoutant les murmures discrets de la salle, et là, on comprend. Nous voilà dans le temple parisien des amateurs de rhum d’exception.

Crédits photo : Christophe Bielsa

Crédits photo : Christophe Bielsa

En novembre dernier a en effet ouvert à Paris, un bar proposant le catalogue le plus large de rhums en Europe : Le 1802, niché au sein de l’hôtel quatre étoiles du Monte Cristo dans le 5e arrondissement.

Nommé ainsi en l’honneur de l’année de naissance d’Alexandre Dumas, poète mulâtre romantique de la fin du XIXe siècle, Le 1802 propose aux amateurs de rhums, aguerris ou non, une sélection de près de 500 rhums dont certaines bouteilles ont été spécialement dessinées pour l’établissement.

L’ambition de ce bar unique est de mettre en lumière toutes les facettes de la canne à sucre en offrant à ses clients une expérience complète autour de ce végétal : du clairin (eau de vie de canne à sucre) au vesou (le jus de canne) en passant par la cachaça brésilienne.

Crédits photo : Christophe Bielsa

Crédits photo : Christophe Bielsa

Si la décoration de l’établissement est une invitation au voyage, sans tomber dans le cliché caribéen, elle a néanmoins été pensée pleine d’élégance aux couleurs sombres et aux lumières tamisées.

Le bar en bois noir orné de faïence latines (azulejos), élément central de la scénographie du lieu, permet d’observer enchanté le savoir-faire des bartenders jouant de leurs mains, des verres et des bouteilles.

Crédits photo : Christophe Bielsa

On trouve ainsi sur les étagères en verre surplombant le comptoir, des rhums incontournables (Appleton 21 ans jamaïquain, Bielle ambré de Marie-Galante, …), des rhums dits “du moment”, tel que le Savanna Lontan Grand Arôme réunionnais, et des rhums thématiques (doux, secs de mélasse, des Antilles françaises, en fûts spéciaux).

Crédits photo : Christophe Bielsa

Côté cocktails, la carte propose tant des grands classiques que des créations originales servis dans des verres aussi élégants que fantasques.

Rum Old Fashioned et Negroni pour les plus traditionalistes ou bien Sainte Marie de calva (rhum vieux agricole, pommeau de Normandie, shrub de pommes, citron vert, jamaïcain bitter et aqua faba) et Honsu Island, un cocktail chaud (rhum japonais, saké, thé au riz grillé, huile de citron jaune) pour les plus aventuriers !

Crédits photo : Christophe Bielsa

Crédits photo : Christophe Bielsa

Et l’aventure, justement, se poursuit puisque dès le mois de mars, Le 1802 s’agrandira avec une nouvelle salle de dégustation et un fumoir dédié à la dégustation des meilleurs cigares de la planète.

En attendant, on savoure notre verre et on dit “oui” au bartender qui nous propose déjà de goûter à une autre de ses trouvailles.

Publié le : 14/01/2019
Rubrique : À découvrir
Tags :